Compléments et rectificatifs

du livre Une histoire française de l’animation numérique

 


p.109 Synthetic TV

J’aurais du/pu ajouter qu’en 1995 le système Synthetic TV est mis à contribution pour la fabrication par le Studio Sparx* de « Pierre et le loup » un court métrage ambitieux de Michel Jaffrennou mêlant étroitement images de synthèse et prises de vue réelles (cf http://histoire3d.siggraph.org/index.php/Pierre_et_le_Loup)

Sparx* venait d’être créé par Jean-Christophe Bernard et Guillaume Hellouin avec des financements de Fabrice Giger (Humanoïdes associés). Malgré leurs moyens importants, la lourdeur des calculs les conduit à en sous-traiter dans le monde entier.

 

p.319 Eurocitel

Eurocitel, plusieurs fois citée par ailleurs, aurait mérité un chapitre. Cette société fondée par Georges Pansu en 1960 s’est équipée d’Explore dès 1988 ce qui lui a permis de produire elle-même plusieurs films marquants en images de synthèse. Elle a aussi mis au point des outils de pointe : transfert sur film d’images de synthèse, contrôle de mouvement caméra, etc qui en ont fait, pendant les années 1990, le partenaire incontournable de presque toutes les sociétés d’images de synthèse françaises dès qu’il fallait toucher au cinéma. (cf http://histoire3d.siggraph.org/index.php/Eurocitel)