Les laboratoires dans les écoles d’architecture

Journée d’étude : l’image de synthèse pour la visualisation architecturale dans les années 70-80

le mardi 11 décembre 2012 à la Maison de la recherche de l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3 ;

//////

Session 2 – 17h-19h

Les laboratoires et la recherche dans les écoles d’architecture 

  • Paul Quintrand, architecte, fondateur du GAMSAU, avec la participation de Jacques Zoller
    L’image de synthèse au GAMSAU (1970-1995)  « Voir pour prévoir, revoir pour comprendre »
  • Sabine Porada, architecte, chercheur
    CIMA : du calcul assisté par ordinateur vers la conception assistée par ordinateur

//////

Programme détaillé

Les laboratoires et la recherche dans les écoles d’architecture 

Paul Quintrand, architecte fondateur du GAMSAU, avec la participation de Jacques Zoller
L’image de synthèse au GAMSAU (1970-1995)  « Voir pour prévoir, revoir pour comprendre »

Après un bref rappel historique de la fondation du GAMSAU (Groupe d’étude pour l’application des méthodes scientifiques à l’architecture et l’urbanisme) en février 1969 par Mario Borillo et Paul Quintrand, la communication a pour objet de montrer les premiers travaux de représentation 3D en architecture exploitant des techniques d’images numériques de la palette graphique à l’image de synthèse animée. Sous le titre « Voir pour prévoir, revoir pour comprendre » il s’agit d’expliquer les objectifs scientifiques (Modéliser l’Architecture)et pédagogiques du Gamsau (dans l’enseignement de l’Architecture).
Divers travaux sont présentés dont le film « Les envois de Marseille ».

Paul Quintrand est architecte DPLG (1958), membre titulaire de l’Académie d’architecture, Président fondateur de l’Université permanente d’Architecture et d’Urbanisme Provence Côte d’azur Languedoc-Roussillon 1964-1969

Professeur à l’Ecole d’Architecture de Marseille Luminy 1967-1994

Fondateur (1969) et directeur du laboratoire GAMSAU (Groupe d’études pour l’Application des Méthodes Scientifiques à l’Architecture et l’Urbanisme) Ecole d’Architecture de Marseille Luminy, Unité de recherche habilitée par la direction de l’architecture et unité associée au CNRS URA 1247, 1969-1993.

Il a entre autres construit : la piscine olympique d’Aix en Provence (1963-1967), la Villa Vaché à Arles (1966, label patrimoine XXe siècle), Système 3,55 (maison mécano, Lauréat du concours « Jeu de construction », 1973), ZUP de Martigues (700 logements 1967-1972), Centre de l’enfance Ville nouvelle d’Istres Rassuen (1977)


Sabine Porada, architecte, chercheur
CIMA : du calcul assisté par ordinateur vers la conception assistée par ordinateur

L’histoire du développement des outils informatiques pour l’architecture se lie étroitement avec le concept baptisé CAO – Conception Assisté par Ordinateur. Le CIMA suit étape par étape l’historique de recherche sur les outils de CAO en architecture des années 70 jusqu’à l’année 1980. A partir de ce moment, nous avons bien compris que la logique, qui associe la conception architecturale au traitement des données et à la production des plans, a été incorrecte dès l’origine, Car incompatible avec le processus de création spatiale. Ici commence notre quête des composants de la conception proprement dite : la création d’idée et sa mise en forme à travers son expérimentation. Ainsi, nous sommes passés à l’image de synthèse avec un logiciel visionnaire langagier de Michel BRET,. Ici débute l’histoire de notre recherche sur le CAO d’Aide à la Création qui sera exposée.

Sabine PORADA est architecte diplômée de l’Ecole d’Architecture de Moscou (1967). Formation complémentaire en informatique: Institut d’économie et de statistiques de Moscou (planification des villes nouvelles) en 1968.
De 1970 à 1973 enseignante à l’école d’Architecture de Moscou
Arrivée en France en 1975 elle publie un recueil de travaux soviétiques dans le domaine de la AO.
Depuis 1976 chercheur chargée d’expérimentation d’outils de CAO et puis d’image de synthèse, appliquées à l’architecture au Centre de recherche CIMA, puis dans divers laboratoires.
A partir de 1994 enseignante titulaire à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles dans le champ ART PLASTIQUE.

//////

Vers la session 1 : La visualisation architecturale et patrimoniale

//////

Cette journée d’étude est organisée par le programme de recherche EnsADLab/HIST3D « Histoire de la synthèse d’images en France dans les années 1980-1990″ : Pierre Hénon, Chantal Duchet, Gilbert Dutertre, Lionel Fages, Jean Segura, Jessica de Bideran, Christophe Pornay, Cécile Welker.
Sous l’égide d’EnsadLab, l’INA, l’IRCAV (Université de Paris 3) et Paris ACM Siggraph.