Les pionniers de la haute résolution

Séminaire séance 8 : Logiciel Phoebus, Humanonon et les pionniers de la haute résolution 3D

le jeudi 3 mai 2012 de 18h à 20h

à la Maison de la recherche de l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3, 4 rue des Irlandais, PARIS

avec la participation de Pierre-Louis Dahan et Phac Le Tuan

Encore étudiants, Pierre-Louis Dahan et Phac Le Tuan se sont passionnés pour la représentation fidèle de la réalité sur ordinateur dès le milieu des années 1970. À une époque où les capacités de calcul étaient limitées, ils ont opté pour la représentation en perspective au trait, permettant d’éviter le calcul fastidieux de chacun des points de l’image. Cela induit des limitations et des contraintes, en particulier pour la délicate détermination des parties cachées, mais rend plus facile la haute définition.

Ils développent leur propre logiciel, Phoebus, et y ajoutent très vite le calcul des ombres portées. Fortement influencés par les traités de perspective du 16e siècle, ils s’inspirent aussi des techniques des graveurs hollandais pour réaliser au trait les ombres propres puis les ombres portées des volumes en image de synthèse. Ils publient leurs premières images en 1975 dans le numéro spécial d’« IBM Informatique » consacré à l’ « Art et l’ordinateur » et soutiennent ensemble leur thèse de docteur ingénieur « Approche théorique d’une technique, perspectives et ombres calculées » en 1977 à l’ENST (aujourd’hui Telecom Paris Tech).

Leur logiciel aura des utilisations aussi diverses que le calcul d’ensoleillement d’une cour d’école ou d’une aire de jeux, la simulation des terrils miniers ou l’optimisation du nettoyage des soutes d’un bateau.

En 1982 ils améliorent encore Phoebus pour produire en couleur mais toujours au trait, Humanonon de Michel François, premier court métrage français en haute définition, avec ombres portées, avec animation de personnages.

Pierre-Louis Dahan et Phac Le Tuan nous ont retracé cette épopée.

//////

Humanonon, le Temple
 

//////

Ce séminaire est organisé par le programme de recherche EnsADLab/HIST3D « Histoire de la synthèse d’images en France dans les années 1980-1990 » : Pierre Hénon, Chantal Duchet, Gilbert Dutertre, Lionel Fages, Maurice Benayoun, Christophe Pornay, Denis Van Waerebeke, Cécile Welker.
Sous l’égide d’EnsadLab, l’INA, l’IRCAV (Université de Paris 3) et Paris ACM Siggraph.

 

Leave a Reply